Le référencement naturel est-il voué à disparaître ?

Depuis plusieurs années déjà, nombreux sont les tweets et autres billets que l'on voit passer, annonçant la mort inéluctable du référencement naturel. Même si les propos sont à nuancer, il y a une part de vérité. Le référencement naturel comme les premiers l'ont connu, à l'aube des années 2000, n'existe plus. Celui-là est bel et bien mort. Nul doute qu'un blast de 15 000 liens vers votre site mènera tout droit à la pénalité. Ce qu'il faut comprendre, c'est que le SEO n'est pas mort, il a simplement évolué.

Le SEO en 2017, à quoi ça ressemble ?

Voilà plusieurs années qu'on vous le répète : Content is King (le contenu est roi, pour les non-anglophones).

Rien ne sert d'avoir un site responsive, répondant en quelques millisecondes, épuré au possible, si le contenu y est pauvre ou inexistant. Vous l'aurez compris, pour espérer tabler dans les meilleures places des SERP, il va falloir écrire, et surtout bien écrire ! Google a clairement communiqué sur le sujet à de nombreuses reprises, un contenu unique et de qualité a de grandes chances de vous propulser dans les résultats de recherche.

Le référencement naturel est-il voué à disparaître ?

Et le netlinking dans tout ça ? Dangereux ?

La langue de bois made in Google en a fait douté plus d'un... Mais c'est un fait, le lien est toujours l'un des facteurs les plus importants en référencement. Alors évidemment, il n'est plus possible d'envoyer des milliers de liens directement vers votre site principal, et les conseils d'une agence SEO compétente seront certainement nécessaires. Mais sans lien, peu de sites pourront se vanter d'être dans le haut des SERP sur des mots clés concurrentiels. *

Plus que jamais, la thématisation et la contextualisation du lien ont leur importance. Inutile d'aller poser un lien en rapport avec la plomberie sur un site de voiture. L'algorithme de Google a bien évolué et c'est la pénalité assurée. Apportez de la plus-value à votre lecteur, et tout ira bien !