Toutes les nouveautés techtoc.tv http://techtoc.tv/ Toutes les nouveautés techtoc.tv Toutes les nouveautés techtoc.tv fr <![CDATA[Mais à quoi sert le Directeur du Développement Durable ? [Sujet en préparation]]]> https://techtoc.tv/directeur-developpement-durable-quid https://techtoc.tv/directeur-developpement-durable-quid Un débat que je propose de construire collectivement



Intervenants : Frédéric Bascuñana

Résumé :
(NB : sujet discuté aussi sur Linkedin, ici) Directeur du Développement Durable : je suis désolé, mais ce titre ressemble plus, pour moi, à une hypocrisie marketing qu'à un vrai Job. Attention, je ne demande qu'à avoir tort - mais bon, comme on dit chez moi, l'excès de bonne conscience ne doit pas pousser mémé dans les orties. Pourtant, je publie ce billet avec l'espoir que l'on me donne tort. Non ce n'est pas paradoxal, je vous assure : je me doute d'une part qu'il en existe de "vrais" (avec un impact), mais ce serait en effet pour moi, et probablement pour toute une génération, le métier idéal. J'ai juste l'impression que c'est un avatar de la communication, et que cette dernière, sincère ou pas sur le sujet, émane réellement de la direction générale. Tenez, j'ai lu ces chiffres : 35% des entreprises annoncent avoir identifié l’impact négatif de leur activité selon le Baromètre « ODD et entreprises françaises » par le Global Compact France. Bon, OK. Sauf que voilà : Dans les faits, 37 % disent avoir réellement modifié leur stratégie en fonction des ODD... On n'y est pas encore. Voilà pourquoi je me demande, si dans les grandes entreprises où existe le poste de "Sustainable Development Director" si ce job a un réel impact et si oui, comment s'y prennent-ils pour n'être pas seulement les instruments d'une communication lénifiante. En effet, si le #DevelopementDurable était ancré dans l'entreprise, s'il impliquait vraiment ses parties prenantes sur ce thème, c'est un peu comme le "Chief Happiness Officer" (niveau bonne conscience, ouhla, il faudra en reparler dans un post, de celui-là) : eh bien l'entreprise n'en aurait absolument pas besoin. J'irais même jusqu'à dire que, si l'on part du principe que ce titre, que ce job, comme vous voudrez, était vraiment dévolu à une personne, cela voudrait peut-être dire qu'il en déresponsabilise les autres ! Alors... je m'interroge : Communication-alibi ? Pression des ODD (= Objectifs de Développement Durable) ? "Isonormage" de ce qui devrait être consubstantiel à toute mission d'entreprise ? Comment accorder une réelle substance collective à ce sujet ? Si vous connaissez de "vrais" Directeurs du Développement Durable, je suis preneur car je prépare des choses sur ce sujet et je m'avoue... Encore perplexe.
Lieu : On line : www.socialsellingforum.com/fr/festival

]]>
<![CDATA[Souveraineté Numérique, ce qui est en jeu (épisode #6) - avec Arno Pons, professeur à Sciences Po. [planifié le 6.10.2021 à 20:00]]]> https://techtoc.tv/souverainete-numerique-episode6 https://techtoc.tv/souverainete-numerique-episode6 Dominique Boullier : Sociologue et linguiste, professeur des universités en sociologie à Sciences Po Paris



Intervenants : Fabrice Epelboin, Frédéric Bascuñana (animateur)

Résumé :
Nota : en co-animation avec Fabrice Epelboin,  L'entretien a toujours lieu sur ClubHouse ici sur le "club" Politoscope :  https://www.clubhouse.com/club/politoscope    Arno Pons, biographie :   sur Linkedin  En quelques mots : Lobbyiste de la souveraineté numérique, expert des enjeux digitaux. Conseille les décideurs privés et publics sur leurs stratégies d'innovation. Pendant quinze ans, Arno Pons a accompagné les grands groupes et institutions publiques dans leurs stratégies de communication digitale et de transformation numérique en tant que dirigeant d’agences conseils (DGA Saatchi & Saatchi, DG 5eme Gauche, puis VP Herezie Group). En 2017, il prend la direction du think-tank "Digital New Deal Foundation" en tant que délégué général, et fonde en 2020 son activité "Do Tank", offre de consulting dédiée aux enjeux de coopération pour accompagner les entreprises et collectivités à structurer les filières en écosystème digital via des initiatives communes. Depuis 2015, il enseigne à Sciences Po Paris, à l'Ecole du Management et de l'Innovation, sur les enjeux de souveraineté technologique liés à la centralisation des pouvoirs politiques et économiques par les Big Tech.
Lieu : En ligne (ClubHouse + Zoom)

]]>
<![CDATA[Souveraineté Numérique, ce qui est en jeu (épisode #5)- avec Dominique Boullier, professeur à Sciences Po. [planifié le 20.9.2021 à 17:59]]]> https://techtoc.tv/souverainete-numerique-episode5 https://techtoc.tv/souverainete-numerique-episode5 Dominique Boullier : Sociologue et linguiste, professeur des universités en sociologie à Sciences Po Paris



Intervenants : Fabrice Epelboin, Frédéric Bascuñana (animateur)

Résumé :
Nota : en co-animation avec Fabrice Epelboin,  L'entretien a eu lieu sur ClubHouse ici sur le "club" Politoscope :  https://www.clubhouse.com/club/politoscope    Dominique Boullier, biographie :  Sur Wikipedia / sur Linkedin  En quelques mots : Sociologue et linguiste, professeur des universités en sociologie à Sciences Po Paris (Ecole urbaine, Ecole du Management et de l’Innovation, Ecole des Affaires publiques et Executive School). Ses travaux sur les conditions techniques et institutionnelles de survie dans les univers numériques l’ont conduit à développer un « mème tracker » et à étudier les processus de propagation à haute fréquence sur les réseaux sociaux (notamment Twitter) et les sites de production de mèmes. Site personnel : https://www.boullier.bzh/articles/  Blog Mediapart : https://blogs.mediapart.fr/dominique-g-boullier/blog  Chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCwiAhOoT2T277XFvSm6Qp1g/featured 
Lieu : En ligne (ClubHouse + Zoom)

]]>
<![CDATA[Sébastien Sauteur vient de rejoindre le réseau des contributeurs techtoc.tv]]> https://techtoc.tv/sebsauteur--Sebastien-Sauteur/ https://techtoc.tv/sebsauteur--Sebastien-Sauteur/ Thu, 16 Sep 2021 01:09:02 +0100 https://techtoc.tv/sebsauteur--Sebastien-Sauteur/

Société (ou statut pro) : Indépendant

]]>
<![CDATA[Laure Pagni vient de rejoindre le réseau des contributeurs techtoc.tv]]> https://techtoc.tv/laurepagni--Laure-Pagni/ https://techtoc.tv/laurepagni--Laure-Pagni/ Wed, 15 Sep 2021 22:35:22 +0100 https://techtoc.tv/laurepagni--Laure-Pagni/

Société (ou statut pro) : Rée-ntreprendre

]]>
<![CDATA[Boris Milisavljevic vient de rejoindre le réseau des contributeurs techtoc.tv]]> https://techtoc.tv/borism--Boris-Milisavljevic/ https://techtoc.tv/borism--Boris-Milisavljevic/ Wed, 15 Sep 2021 01:58:37 +0100 https://techtoc.tv/borism--Boris-Milisavljevic/

Mini-bio : IT specialist
Société (ou statut pro) : Rukama

]]>
<![CDATA[Christelle Etienne vient de rejoindre le réseau des contributeurs techtoc.tv]]> https://techtoc.tv/Alice--Christelle-Etienne/ https://techtoc.tv/Alice--Christelle-Etienne/ Tue, 14 Sep 2021 18:41:02 +0100 https://techtoc.tv/Alice--Christelle-Etienne/

Mini-bio : curieuse, intuitive, créative, exploratrice, ouverte

]]>
<![CDATA[Les bonnes questions qu'il faudrait poser à tout membre de la communauté #CriticalThinking [planifié le 20.9.2021 à 17:45]]]> https://techtoc.tv/CriticalThinking-good-questions-new-members https://techtoc.tv/CriticalThinking-good-questions-new-members Avant qu'il ne la rejoigne :-)



Intervenants : Frédéric Bascuñana (animateur)

Résumé :
Pour ceux qui connaissent l'inénarrable série "The Walking Dead", lorsque le groupe soudé des héros doit coopter une nouvelle personne susceptible de confiance, ils commencent par lui poser rituellement trois questions (How many walkers have you killed? How many people have you killed? Why?). L'anecdote pour les puristes peut sembler une ressource faiblarde. Mais le génie des scénaristes est d'avoir identifié une véritable grammaire de la vraie vie : on peut comprendre les motivations d'une personne, et sa sincérité, déduire beaucoup de chose sur la réalité de ses intentions, à la façon dont elle adresse des sujets posés sous une forme de questions d'apparence triviale. Une camarade, dans notre fil Telegram Messenger, vient de demander aux autres ce qui avait éveillé leur "conscience" de l'intérêt d'exercer son esprit critique (elle, ce fut en découvrant 1984 à 14 ans). Cette seule question est juste excellente, et peut provoquer une richesse des plus inspirantes. (merci @ Laure Pagni ;-)) Créer une série de questions (sans aucun a priori à ce stade quant à leur nombre, ni même leur qualité intrinsèque) constitue en soi une excellente mise en abîme de notre présente démarche : l'élaboration progressive de notre "conscience collective", de l'âme de ce groupe en gestation. Ce serait d'ailleurs on ne peut plus pertinent dans la foulée des "séquences de kick-off" (deux ayant déjà été réalisées il y a deux semaines) sur ClubHouse pour poursuivre, et consolider l'amorce de la présente communauté. Voudriez- vous donc nous aider à composer une sorte de questionnaire stimulant permettant à chacun de positionner, de clarifier sa propre posture concernant le #CriticalThinking, et notamment aussi ses attentes ? Si vous avez de bonnes idées à proposer, volontaires, SVP inscrivez-vous ici  pour commenter (j'ai rapidement ouvert cette page pratique comme réceptacle de vos inévitables fulgurances :-) ), ... et déposez-nous vos idées de "bonnes questions" auxquelles la communauté pourrait prendre soin de répondre de manière bénéfique pour tous !   - Ce serait donc ici. que nous pourrions les regrouper avant de créer ce questionnaire amical. Pensez bien à vous créer un profil ici même sur cafeine.tv : c'est un "single sign on" qui sera ensuite repris à l'identique sans intervention de votre part dans le cadre une fois le site Critical-Thinking.tv lancé à son tour (là, nous terminons de le préparer ;)). Nous conserverons la présente page et vos profils à l'identique :-) (l'idée avec ce type de plateforme, pour info, étant de disposer d'un espace commun, en dehors et en complément des canaux habituels).  
Lieu : En ligne (ClubHouse + Zoom)

]]>
<![CDATA[Nos échanges du mercredi 1er septembre 2021]]> https://techtoc.tv/esprit-critique-collectif-20210901 https://techtoc.tv/esprit-critique-collectif-20210901 L'enregistrement à l'état brut de nos partages à bâtons rompus



Intervenants : Frédéric Bascuñana (animateur)

Lieu : En ligne (ClubHouse + Zoom)

]]>
<![CDATA[Esprit critique et intelligence collective (séquence kick-off #1 de la communauté)]]> https://techtoc.tv/esprit-critique-collectif https://techtoc.tv/esprit-critique-collectif Lettre d'intention pour une démarche collective



Intervenants : Fabrice Epelboin, Frédéric Bascuñana (animateur)

Résumé :
#CriticalThinking : c’est un tag que j’emploie souvent sur Linkedin, c’est aussi un film (eh oui, cf. l’affiche en illustration, vous me direz ce que ça vaut pour ceux qui l’ont vu ;)), ce sont aussi beaucoup de publications, c’est considéré comme un "softskill" (en vogue) - et c’est aussi une initiative que je lance modestement. L’esprit critique peut-il, doit-il faire l’objet d’un effort promotionnel ? Est-ce autant une démarche citoyenne, collective, qu’un cheminement intime, qu’une aspiration toute personnelle ? Et puisqu’il s’agit de l’objet de ce billet en forme d’invitation amicale : pourquoi susciter l’émergence d’un collectif réunissant des gens très différents pour promouvoir l’esprit critique ? Après tout : n’y a-t-il pas déjà une offre pléthorique dans ce domaine ? Publications, instituts, conférences, formations… Cela inciterait-il à penser qu’il existe une variété d’approches ? Que la notion même d’esprit critique ne fasse pas vraiment l’unanimité ? Qu’elle est toute relative, en somme ? - Un comble dans une démarche de rationalisation, si elle n’est pas en mesure de délivrer une promesse d’universalité, non ? Nous souhaitons en effet voir émerger un groupe convivial, altruiste (du moins juste ce qu’il faut pour gommer l’excès de quant-à-soi), et surtout caractérisé par son humilité : de celle qui est indispensable quand on souhaite apprendre à nuancer son propos, éventuellement même, le reconsidérer, s’accorder le droit (ou peut-être plutôt s’imposer le devoir) d’avoir tort.    Nous y souhaitons une grande diversité cognitive et par voie de conséquence, du débat. Du désaccord, de la controverse, des frictions - mais à la stricte condition d’une dialectique qui construit plus qu’elle ne dénigre, qui grandit plus qu’elle n’épuise, qui ouvre plus qu’elle n’enferme. Une démarche qui délivre, nous l’espérons, un enrichissement mutuel, une déstabilisation au sens le plus noble du terme (lorsqu’on change de prisme), une possibilité de convergence et d’écoute - de synthèse permettant de transcender sans les nier, tous clivages. Cela n’est certes possible que si l’on s’accorde sur la nécessité de (savoir, ou apprendre à) changer d’avis, de nuancer son propos, tout autant que de l’assumer avec délicatesse.  Lorsqu’il est impossible d’abdiquer une conviction, comment s’assurer a minima qu’elle ne devienne pas pour autant tyrannique, et qu’elle n’implique pas un déficit d’écoute. Nous pensons ainsi qu’il y a de la place pour d’autres initiatives dans le domaine souvent étiqueté « #CriticalThinking », pour une raison principale :  Le message est parfois porté par un académisme qui tend, subrepticement, à le confisquer par intimidation (la cuistrerie involontaire et compulsive des intellectuels primés), à le contingenter aux sachants médiatiques et finalement, à en faire une argument prétexte à brimade indirecte, fallacieuse. Comme s’il y avait d’un côté ceux qui peuvent pleinement exercer le droit de penser, et de l’autre ceux que l’on en considère indignes.  L’esprit critique est pourtant démultiplié, nombreuses études scientifiques à l’appui, par l’intelligence collective (la diversité cognitive) : mais c’est une gymnastique complexe qui exige qu’on s’entraîne. Qu’on accepte ceux qui ont encore beaucoup à apprendre : ici, c’est l’aspiration qui compte, plus encore que ce que l’on estime avoir déjà accompli, d’autant que rien n’y est totalement acquis, par définition du scepticisme salutaire supposé bousculer nos certitudes. L’orthodoxie n’y a pas sa place, si ce n’est pour être déconstruite : autant que possible, dans une atmosphère collégiale (où même l’humour, l’ironie, la dérision, et surtout l’auto-dérision auront d’ailleurs tout autant leur place que les constructions sagaces, pour dédramatiser des sujets parfois conflictuels).      Notre priorité tient ainsi dans une pratique démocratisée :  Nous allons progressivement apprendre (car tout est à faire) à optimiser le cadre de l’échange pour qu’il soit possible d’apprendre à oser s’exprimer.   Nos premières explorations vont consister en rencontres (virtualisées) sur ClubHouse. Les prochaines dates sont précisées dans ce groupe sur ClubHouse (près de 500 membres) :   https://www.clubhouse.com/club/criticalthinking   Pensez aussi à suivre le canal sur Telegram Messenger :    Le canal c’est une URL que vous pouvez partager (il démarre tout juste):  https://t.me/CriticalThinkingBoard     (New)     Objectif de nos premiers échanges :  Vous entendre sur ce que vous voudriez être une initiative pertinente, légitime ayant pour vocation de promouvoir et démocratiser la pratique collective du #CriticalThinking.   Nous allons - ensemble - évoquer ce que pourrait être une aspiration commune au travers d’un tel groupe, comment y investir rigueur (laquelle), objectifs tenables, quelles valeurs défendons-nous, pour QUOI faire etc.    Rappel des dates de lancement : Premières rencontres d’initiation :  « Esprit critique et intelligence collective »  - Lundi 30 août 20h15 - puis mercredi 1er sept 20h15 (pour vous offrir le choix : les deux sessions ayant l’exact même objectif - c’est juste pour donner deux possibilités compatibles avec un maximum d’agendas, mais les deux meetups auront bien lieu)   //Fred   PS : C’est aussi un billet Linkedin ICI ;-) pour annoncer cette initiative - si je puis me permettre de vous demander de relayer :  
Lieu : En ligne (ClubHouse + Zoom)

]]>
<![CDATA[Souveraineté Numérique, ce qui est en jeu (épisode #4)- avec Tariq Krim]]> https://techtoc.tv/souverainete-numerique-episode4 https://techtoc.tv/souverainete-numerique-episode4 Tariq Krim : Entrepreneur activiste sur le thème de la souveraineté numérique, fondateur du blog codeforfrance.fr (fondateur de Netvibes et de Jolicloud).



Intervenants : Fabrice Epelboin, Frédéric Bascuñana (animateur)

Résumé :
(Nota : en co-animation avec Fabrice Epelboin)  L'entretien a eu lieu sur ClubHouse ici sur le "club" Politoscope :  https://www.clubhouse.com/club/politoscope  Tariq Krim, biographie :  Sur Wikipedia / sur Linkedin / sur son blog codefrance.org  Mini Bio Entrepreneur, pionnier du Web 2.0, il est aussi l’un des initiateurs du mouvement Slow Web qui prône un usage apaisé du numérique. Fondateur des start-up Netvibes et Jolicloud, deux alternatives européennes aux grands acteurs US, il travaille désormais sur Polite, une plateforme de souveraineté numérique personnelle pour aider les internautes à reprendre le contrôle de leur vie numérique. Ancien vice-président du Conseil National du Numérique, il est également l’auteur d’une mission pour le Gouvernement sur la mise en avant des développeurs français au service d'une politique de souveraineté numérique. Il a reçu en 2007 le prestigieux prix scientifique TR35 du MIT, premier Français à l’obtenir pour la catégorie Internet. Il a également été désigné par le Forum économique mondial de Davos comme "Young Global leaders" en 2008. Tariq est diplômé de l’université Paris 7, de l’École nationale supérieure des Télécommunications et de l’université de Harvard (Kennedy School Of Government). En 2019,  il a été élevé au grade d’Officier des Arts et des Lettres.
Lieu : En ligne (ClubHouse + Zoom)

]]>
<![CDATA[Le Pass sanitaire est-il un gage de liberté ?]]> https://techtoc.tv/pass-sanitaire-liberte https://techtoc.tv/pass-sanitaire-liberte Discussion ouverte dans la cadre d’une room ClubHouse organisée dans le cadre du club « Politioscope ».



Intervenants : Frédéric Bascuñana

Résumé :
Modérateurs :   Samira Seltani : https://www.clubhouse.com/@samiraseltani  Susan Brown : https://www.clubhouse.com/@susanbrown1  Romain Habig : https://www.clubhouse.com/@romainhabig  Taous Vallas : https://www.clubhouse.com/@taousv    Crédits : © Romain TALON - stock.adobe.com 
Lieu : En ligne sur ClubHouse

]]>
<![CDATA[Souveraineté Numérique, ce qui est en jeu (épisode #2)]]> https://techtoc.tv/souverainete-numerique-episode2 https://techtoc.tv/souverainete-numerique-episode2 - avec Fabrice EPELBOIN et David FAYON



Intervenants : Fabrice Epelboin, Frédéric Bascuñana (animateur)

Résumé :
Nota : en co-animation avec Fabrice Epelboin,  L'entretien a eu lieu sur ClubHouse ici sur le "club" Politoscope :  https://www.clubhouse.com/club/politoscope    Rappel : Episode #1 de la série : Géopolitique de l'Internet et conquête de la souveraineté numérique https://cafeine.tv/event/7340/libertes-et-devoirs/ethique--pol-et-tic/geopolitique-de-l-internet-et-conquete-de-la-souverainete-numerique David Fayon est responsable écosystème Innovation à La Poste, consultant transformation numérique, et auteur de Made in Silicon Valley - Du numérique en Amérique.
Lieu : En ligne (ClubHouse + Zoom)

]]>
<![CDATA[Souveraineté Numérique, ce qui est en jeu (épisode #3)- avec Bernard Benhamou]]> https://techtoc.tv/souverainete-numerique-episode3 https://techtoc.tv/souverainete-numerique-episode3 Bernard Benhamou : Secrétaire général de l’Institut de la Souveraineté Numérique (ISN).



Intervenants : Fabrice Epelboin, Frédéric Bascuñana (animateur)

Résumé :
Nota : en co-animation avec Fabrice Epelboin,  L'entretien a eu lieu sur ClubHouse ici sur le "club" Politoscope :  https://www.clubhouse.com/club/politoscope  Bernard Benhamou, biographie :  https://www.linkedin.com/in/bernard-benhamou-9234ba1/  https://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Benhamou  Bernard Benhamou est secrétaire général de l’Institut de la Souveraineté Numérique (ISN). Il est aussi enseignant sur la gouvernance de l’Internet à l’Université Paris I-Panthéon Sorbonne. Il a exercé les fonctions de délégué interministériel aux usages de l’Internet auprès du ministère de la Recherche et du ministère de l’Économie numérique (2007-2013). Il y a fondé le portail Proxima Mobile, premier portail européen de services mobiles pour les citoyens. Il a coordonné la première conférence ministérielle européenne sur l’Internet des objets lors de la Présidence Française de l’Union européenne de 2008. Il a été le conseiller de la Délégation Française au Sommet des Nations unies sur la Société de l’Information (2003-2006). Il a aussi créé les premières conférences sur l’impact des technologies sur les administrations à l’Ena en 1998. Enfin, il a été le concepteur de « Passeport pour le Cybermonde », la première exposition entièrement en réseau créée à la Cité des Sciences et de l’Industrie en 1997.
Lieu : En ligne (ClubHouse + Zoom)

]]>
<![CDATA[« Sorry-telling »]]> https://techtoc.tv/sorry-telling https://techtoc.tv/sorry-telling Du misérabilisme ancré dans les postures pseudo-synergiques actuelles.



Intervenants : Frédéric Bascuñana

Résumé :
Je revendique cette blagounette dans le titre : je pense qu’elle résume bien l’état d’esprit de certains entrepreneurs en herbe qui nous bassinent toute la journée pour, consciemment ou compulsivement, abuser de notre confiance, avec leurs « bonnes » raisons de nous emmerder avec leurs doléances qui sont elles-mêmes autant de prétextes foireux pour abuser de notre authentique engagement et du temps qu’on leur donne surtout au début, forcément, sans compter, pour les stimuler. Un exemple où je visualise bien les yeux du chaton implorant, un peu comme dans le mème que j'ai choisi en illustration : Les consultations pipeau qui donnent à ceux qui les provoquent le sentiment d'exister socialement, et de se projeter dans leurs projets velléitaires.  
Lieu : Paris 9ème.

]]>
<![CDATA[Souveraineté numérique : ce qui est en jeu. [planifié le 21.6.2021 à 20:50]]]> https://techtoc.tv/souverainete-num https://techtoc.tv/souverainete-num Avec Fabrice EPELBOIN et David FAYON



Intervenants : Fabrice Epelboin, David Fayon, Frédéric Bascuñana (animateur)

Résumé :
Bibliographie :  Lire l'ouvrage de Pierre BELLANGER :  Voir de brefs résumés / aperçus : "La souveraineté numérique" : http://www.20minutes.fr/livres/1299494-20140214-20140214-la-souverainete-numerique-pierre-bellanger-chez-stock-paris-france via @20minutes  La souveraineté numérique, de Pierre Bellanger - France Culture http://www.franceculture.fr/oeuvre-la-souverainete-numerique-de-pierre-bellanger#.VkH-7SqNHyE.twitter  Dans Challenge : http://www.challenges.fr/high-tech/20140123.CHA9627/l-internet-va-devorer-nos-classes-moyennes-sauf-si.html  La notion de "souveraineté numérique" :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Souverainet%C3%A9_num%C3%A9rique  http://www.souverainetenumerique.fr/   https://vimeo.com/album/224277/video/124931231  La gouvernance mondiale de l'Internet après #Snowden (via @LDH_Fr) http://bit.ly/1KaU2j5   Interview : La CJUE invalide le transfert de nos données personnelles http://www.souverainetenumerique.fr/interview-la-cjue-invalide-le-transfert-de-nos-donn%C3%A9es-personnelles 
Lieu : Online: sur ClubHouse + Zoom

]]>
<![CDATA[L'esprit Canal est-il mort d'avoir été trop... Canalisé ?]]> https://techtoc.tv/esprit-canal https://techtoc.tv/esprit-canal Interrogations sur la raison d'une anesthésie créative.



Intervenants : Frédéric Bascuñana

Résumé :
Intrigante, cette question qui procède d’une nostalgie que personne ne parvient à définir, alimentant un flux incessant d’interrogations qui frisent même parfois à la mélancolie, à un sentiment diffus de perte, de privation allez, osons les mots… Si ce n’est même de… confiscation ?
Lieu : Dans les studios de Webcastory

]]>
<![CDATA[Être un slasheur sachant slasher]]> https://techtoc.tv/slasheur https://techtoc.tv/slasheur (Mon interview dans le cadre de l’ouvrage de Frédérique Génicot)



Intervenants : Frédéric Bascuñana

Résumé :
L’interview (le livre de Frédérique Génicot est à acheter ici) Après avoir travaillé de nombreuses années aux Etats-Unis, en tant que fondateur d’une start-up, puis co-fondateur de Monster.com Europe, Frédéric Bascunana est aujourd’hui spécialiste des Transformations stratégiques dans les organisations. Il intervient dans les entreprises et les ONG, conseille des politiques et vit plusieurs journées en une. Slasheur par nécessité psychologique, il ne le revendique pas mais l’agilité est au cœur de son mode de fonctionnement.
Lieu : anywhere (anytime)

]]>
<![CDATA[Intuition et Management ? (simple émergence : ceci est une proposition de mieux traiter le sujet plus tard, ensemble)]]> https://techtoc.tv/page/10194/culturel-et-multi-media-s/talents--detection--acquisition--gestion--fidelisation/en-finir-avec-l-agisme https://techtoc.tv/page/10194/culturel-et-multi-media-s/talents--detection--acquisition--gestion--fidelisation/en-finir-avec-l-agisme Etonnement partagé - je découvre tout juste l'importance de savoir valoriser l'intuition à l'échelle d'un collectif



Intervenants : Frédéric Bascuñana

Résumé :
Et si L’INTUITION était un sujet-clé pour forger un collectif ? Commenté ailleurs sur le web : Linkedin

]]>
<![CDATA[En finir avec l'âgisme !]]> https://techtoc.tv/page/10191/utile-pour-tous/pitching--negociation--persuasion/en-finir-avec-l-agisme https://techtoc.tv/page/10191/utile-pour-tous/pitching--negociation--persuasion/en-finir-avec-l-agisme Psychologie de comptoir : parfois salutaire :)



Intervenants : Frédéric Bascuñana

Résumé :
Voilà. je veux en finir avec l'âgisme qui ne dit d'ailleurs jamais son nom - en entreprise notamment. Aussi cette question faussement facétieuse est-elle infiniment plus salvatrice qu'elle n'en a l'air : Et si les vieux cons n’étaient que de jeunes cons qui ne se seraient jamais soignés ? Commenté ailleurs sur le web : Linkedin
Lieu : anywhere (anytime)

]]>
<![CDATA[Mes enfants auront-ils encore une chance de voir un rhinocéros à l’état sauvage ? ]]> https://techtoc.tv/page/10188/culturel-et-multi-media-s/visions-durables-et-ecologie/mes-enfants-auront-ils-encore-une-chance-de-voir-un-rhinoceros-a-l--etat-sauvage https://techtoc.tv/page/10188/culturel-et-multi-media-s/visions-durables-et-ecologie/mes-enfants-auront-ils-encore-une-chance-de-voir-un-rhinoceros-a-l--etat-sauvage Et tant d'autres espèces animales -, aussi majestueuses soit-elles - en voie de disparition...



Intervenants : Frédéric Bascuñana

Résumé :
Cette photo de Justin Mott m’a ému. Elle se situe à l’Ol Pejeta Conservancy (centre du Kenya). Le photo-journaliste avait appris la mort de Sudan, le tout dernier rhinocéros blanc du Nord mâle, qui laissait derrière lui Fatu et Najin (toutes deux femelles), les deux dernières survivantes de la sous-espèce sur toute la planète.
Lieu : anywhere (anytime)

]]>
<![CDATA[C'est quoi, un bon collectif professionnel ? [Sujet en préparation]]]> https://techtoc.tv/page/10228/politoscope/intranet-s--et-reseaux-sociaux-d-entreprise/c-est-quoi--un-bon-collectif-professionnel https://techtoc.tv/page/10228/politoscope/intranet-s--et-reseaux-sociaux-d-entreprise/c-est-quoi--un-bon-collectif-professionnel Un débat qui pose une question plus complexe qu'il n'y paraît, amorcé avec les pros du collectif EFFORST



Intervenants : Cyril Bladier, Olaf de Hemmer Gudme, Ouarda HOCINE, Benoit LACOSTE, Céline Massarutto, Malik REZZOUG, Romain Habig, Frédéric Bascuñana (animateur)

Résumé :
  "Chers amis, je le dis à tous ceux qui vont arriver sur groupe : Un bon collectif ça sert à gagner du temps et des clients, et indépendamment de toute forme de profit, d’y faire de belles rencontres humaines. Concrètement, nous nous assurons que l’ambiance est bonne, constructive, et que chacun.e y gagne à minima une visibilité et des synergies intelligentes, voilà - ça c'est notre aspiration :-) Et vous, vous diriez quoi ? // fred@efforst.org"   Nous avons donc posé cette question sur la messagerie du collectif EFFORST - et avons réalisé à quel point elle était structurante et essentielle. En voici les principales contributions - et le débat continue (c'est une véritable construction collective) :
Lieu : Messagerie de groupe

]]>
<![CDATA[Comment la data transforme-t-elle la vente ? [Sujet en préparation]]]> https://techtoc.tv/page/10166/politoscope/data-et-sales-intelligence/comment-la-data-transforme-la-vente https://techtoc.tv/page/10166/politoscope/data-et-sales-intelligence/comment-la-data-transforme-la-vente Data & Sales intelligence



Résumé :
Une proposition de débat (format talkshow video ou meetup ou visio) par Jean-Philippe Cunniet, formateur et consultant . Ceci est un appel à candidatures pour produire une table ronde pédagogique et/ou un meetup / workshop (à définir selon nos échanges à venir) sur le sujet proposé - un cadre indicatif étant proposé pour ce sujet par l'intervenant.   Professionnels et experts, vos insights sont les très bienvenus : Venez prendre la parole sur ce sujet dont l'enregistrement aura bientôt lieu. Comment participer : Pour coproduire ce sujet avec nous, intervenir comme speaker / expert, infléchir le conducteur en exprimant vos convictions sur le sujet, ou susciter un traitement selon vos interrogations, tout d'abord cliquez sur le bouton figurant dans la vignette du présent sujet sur le cette page :    "POSTULER POUR PARTICIPER"    puis indiquez un maximum de réponses dans l'onglet de la présente page, intitulé :      "Aidez-nous à préparer ce sujet"    C'est la meilleure manière de faire connaître et positionner votre expertise tout en vous assurant que les points à vos yeux importants ne seront pas oubliés dans le conducteur du talk. Mode d'emploi et plus de détails dans l'onglet dédié en haut à droite).
Lieu : Dans les studios Cafeine TV, adresse : Plan d'accès

]]>
<![CDATA[L'esbrouffe entrepreneuriale ne fonctionne pas.]]> https://techtoc.tv/page/10163/culturel-et-multi-media-s/on-se-dit-les-choses/l-esbrouffe-entrepreneuriale-ne-fonctionne-pas. https://techtoc.tv/page/10163/culturel-et-multi-media-s/on-se-dit-les-choses/l-esbrouffe-entrepreneuriale-ne-fonctionne-pas. ( "fake it until you make it" : le slogan d'une culture du paraître)



Intervenants : Frédéric Bascuñana (animateur)

Résumé :
« La stratégie ça consiste à continuer à tirer pour faire croire à l’ennemi qu’on a encore des munitions » - Michel Chrestien. Ce mot d'esprit m’évoque à la perfection la façon dont tant de gens grossissent la réalité de leur activité. À tel point que nous avons tous été tentés d’embellir nos réalisations pour clouer le bec de ces concurrents qui en abusent... Dans la consultance, le phénomène d’esbrouffe sévit comme un concert de coqs en pâte. J’y vois l’expression d’une vulnérabilité, celle d'un égo menacé, vacillant dans l'incertitude. C’est même touchant. L'effet d'annonce aurait valeur de prophétie auto-réalisatrice, à tout le moins de prévision enthousiaste : "#fakeittillyoumakeit" Le plus gênant c’est quand il s'agit d'une tactique systématique, supposée vendre du rêve. Le strass du « winner » est considéré comme une technique de persuasion (provoquer un réflexe de suivisme). Nous en sommes littéralement intoxiqués dans ces réseaux. Or cette distorsion du réel ne paye pas avec les vrais clients. Elle anesthésie les bonnes énergies, nuit à votre propre combativité. Si les interlocuteurs en capacité de vous aider sont en attente de ce clinquant : c'est un signe, fuyez-les. Les vrais partenaires ne demandent qu'à s'impliquer dans une aventure humaine. Et là, c'est la sincérité qui paye.

]]>
<![CDATA[Leadership : éthique et engagement - entretien avec Gérald Karsenti]]> https://techtoc.tv/event/10159/humeurs-et-engouements/leadership-matters./leadership--ethique-et-engagement--entretien-avec-gerald-karsenti https://techtoc.tv/event/10159/humeurs-et-engouements/leadership-matters./leadership--ethique-et-engagement--entretien-avec-gerald-karsenti Gérald Karsenti est Chairman SAP France and affiliate professor at HEC Paris and @ESCP



Résumé :
Gérald Karsenti a produit des articles, des ouvrages, des conférences pour transmettre son expérience de leader dans des entreprises de premier plan - un parcours à faire pâlir d’envie (HPE, IBM, SAP etc.) - et il le fait avec humilité, avec un réel désir de partage où l’on sent la double influence du parcours professionnel mais aussi celle de l’enseignement qu’il entretient en écoles de commerce (HEC et ESCP).  Dans son dernier article paru chez Harvard Business Review il pose ce postulat, sous l’impact de la crise sanitaire et des modes de management distants : « Le leadership a indéniablement changé de visage. Le management aussi ». Parce que je l’ai lu et apprécié (je conseille son ouvrage le leadership authentique »), mais aussi (et surtout !) parce qu’après l’avoir interpelé sur Linkedin j’ai naguère été frappé par sa facilité d’accès, j’ai tenu à le challenger dans un entretien - avec l’espoir de subtiliser autant de sagesse que possible : et je n’ai pas été déçu puisqu’il m’a accordé deux heures ! Vous trouverez l’entretien complet en lien dans mon premier commentaire.   Remerciement spéciaux : Cyril Largy pour avoir provoqué la rencontre, Daniel Margato pour l’avoir organisée et avoir été si indulgent en me voyant déborder le timing dans cette conversation qui nous a absorbés ;)

]]>
<![CDATA[Une nouvelle chaîne sur techtoc.tv: Leadership matters.]]> https://techtoc.tv/leadership https://techtoc.tv/leadership Sun, 27 Sep 2020 20:25:03 +0100

Nous discutons sur cette thématique ici en groupes de travail, qui se réunissent de plusieurs manières :

    • En interviews ou talkshows en tables rondes : débat débridé et sans langue de bois imposé ;-)
    • En ateliers / meetups (rejoindre la page ici pour connaître les prochains) : le but étant de se retrouver entre confrères d'un même écosystème.
    • En commissions de travail (ou en clubs) avec notre partenaire EFFORST.org et ses contributeurs (si vous souhaitez devenir contributeur/trice au sein de notre association, cliquez ici pour vous faire connaître, mais commencer dans un groupe sur la présente plateforme est un bon point de départ !) ;
    • En sessions d'écriture collaborative pour nos publications sur le sujet (livres blancs, "blue prints", études, baromètres...)
    • Autres formats : articles comme auteurs invités sur ce site, webinaires (notamment avec notre partenaire https://PlayMyWebinar.com, keynotes sur nos événements et séminaires etc.

 

Et comment avancer ? - C'est très simple :

    • Proposez un sujet stimulant, sous la forme, par exemple, d'une vraie question propice à un débat légitime (bouton orange ci-contre à gauche), il sera rapidement validé par le comité éditorial et fera bouger la communauté s'il est pertinent (éviter l'excès promotionnel, votre expertise n'en sera que d'autant mieux valorisée) ;
    • Rejoignez les sujets de discussion existants, ceux qui bien sûr vopus interpellent, ci-dessous ;
    • Portez-vous volontaire pour rejoindre les sujets (ouverts par d'autres membres, en cours de réflexion) dont la date approche (jour de l'événement précisé dans la page de chacun d'entre eux : date du tournage, date de la rencontre lors d'un événement etc.)

 

Le plus important ?

- C'est d'y prendre du plaisir.
Depuis avril 2009 (émergence de notre concept de méta-réseau social tranverse à plusieurs communautés d'intérêts), nous avons su développer un esprit particulier, dans l'animation de nos groupes professionnels sur les webTV et réseaux sociaux alternatifs du groupe cafeine TV network, caractérisé par un engagement très fort sur les valeurs :
  • il n'y a pas d'algorithmique toxique conçue pour "capter" les membres, pas de démagogie ; 
  • nous prisons l'élégance et l'honnêteté intellectuelle de la démarche.
Nous travaillons véritablement ensemble à coproduire de la valeur, et nous développons de solides relations de camaraderie.
]]>
<![CDATA[Comprendre le Sales Enablement (partie 1)]]> https://techtoc.tv/event/10137/cloud--entreprise-collaborative-et-gouvernance/social-selling--social-crm/comprendre-le-sales-enablement--partie-1 https://techtoc.tv/event/10137/cloud--entreprise-collaborative-et-gouvernance/social-selling--social-crm/comprendre-le-sales-enablement--partie-1 "It is time to strengthen your sales fundamentals: Sales Effectiveness, Sales Enablement, Key Account Management" - Olivier Rivière sur son profil Linkedin



Intervenants : OLIVIER RIVIERE

Résumé :
Attention! Le Sales Enablement est bien plus qu'une nouvelle mode! Vous êtes en charge du commercial, du marketing (produits et solutions), de la formation ou de la performance commerciale. Vous pensez peut-être que le Sales Enablement est un terme creux, une nouvelle mode venue du monde anglo-saxon? Il n'en est rien et voici pourquoi. ! Au-delà des effets de mode, le Sales Enablement bien compris apporte des solutions efficaces à des problèmes récurrents du marketing et de la vente d'offres complexes que la majorité des entreprises n'arrivent pas à résoudre par une approche classique. Je vous propose donc d’investir deux fois 8 à 10 minutes pour découvrir ce que le Sales Enablement peut faire pour vous. Vous verrez, ça en vaut la peine.
Lieu : Article initialement diffusé sur Linkedin le 15 oct 2019 : https://www.linkedin.com/pulse/comprendre-le-sales-enablement-1-olivier-riviere/ 

]]>
<![CDATA[De la friction énergétique à la friction inconfortable, il n'y a qu'un pas.]]> https://techtoc.tv/page/10136/usages--contenus-et--cyber-culture-du-web-social/culture-et-internet/de-la-friction-energetique-a-la-friction-inconfortable--il-n-y-a-qu-un-pas. https://techtoc.tv/page/10136/usages--contenus-et--cyber-culture-du-web-social/culture-et-internet/de-la-friction-energetique-a-la-friction-inconfortable--il-n-y-a-qu-un-pas. Les gagne-petits sont-ils petits parce qu'ils ne gagnent rien, ou ne gagnent-ils rien parce qu'ils sont irrémédiablement petits ? - Un retour partiel du #SocialSellingForum que je tenais à consigner dans la cadre du sujet (en forme de "CQFD")



Intervenants : Frédéric Bascuñana

Résumé :
C'est toujours quelque chose qui stimule mon analyse tout autant que ma stupéfaction : si je produis ou coproduis une conférence rémunérée au juste tarif avec des gens qui affichent les exigences subséquentes (que ce soit intellectuellement ou en terme de résultat : engagement, adhésion, transformation...), nous en ressortons tous grandis, l'échange est élégant, et en aval les propositions et les programmes se développent invariablement. Mais si j'interviens dans un espace de type panier de crabes concurrentiel, rempli jusqu'à la lie de consultants en quête d'inspiration, et que par-dessus le marché je le fais pro bono, pour provoquer des frictions, au sens de l'étincelle créatrice de nouveaux sujets (il faut bien coopérer avec son écosystème de confrères, c'est souvent enrichissant), alors, quand bien même fais-je de jolies rencontres pleines d'humanisme et de promesses de synergies, il n'y a décidément que là, que je récupère aussi une minorité, certes, mais une minorité tout de même indigeste et nuisible, de frictions qui n'ont plus rien à voir avec l'étincelle, mais avec le frottement rugueux. Je ne peux pas dire que je ne l'avais pas prévu dans le cas précis de cette intervention sur le #SocialSellingForum : cela faisait justement partie du sujet que je voulais mettre en exergue, et cette ambiance est parfaitement anticipée depuis le début. Pour information, au moment où je rédige d'ailleurs ces lignes, le forum a eu lieu hier (en ligne, Covid oblige) - et je vais aussi publier ce weekend les moments forts en vidéo quant à mon passage, puisqu'il est destiné à être consigné sur mon blog. J'ai donc, comme attendu, eu droit à une réaction infantile et pas lucide du tout, et je voudrais faire de ce gueulard un cas d'école puisque je le crois en phase (en forme de splendide mise en abîme), avec mon sujet de fond sur cette intervention : à savoir, l'inexorable corrosion d'une marque qui ne promeut qu'un indigent système de valeurs et dans son sillage, en provoque indirectement, par manque de vigilance, les relents déontologiquement nauséabonds. Elle sera par conséquent consignée au nombre des verbiages qui viennent ajouter à l'infobésité et à la souffrance du monde, probablement d'ailleurs comme le présent article qui en découle ;-) mais pour une fois, je vais adresser le problème avec une vue précise :  La lettre que m'inspire le fameux et fumiste "coup de gueule" du consultant qui, eu égard à son parcours pontifiant chez IBM, se prend peut-être pour un ténor digne d'être entendu, c'est aussi celle qui me sera un jour utile, et que je n'aurai pas à la réécrire : Je l'enverrai ainsi au prochain qui se permettra de telles remarques, et qui par-dessus le marché jouera le jeu du petit "salaud" (au sens sartrien du terme) qui le fait publiquement, en instrumentalisant une éthique approximative qui le fait s'imaginer qu'il en a le "droit", lui petit consommateur parasitaire qui ne fait rien, ne propose rien, ne paye RIEN, emprunte tout à autrui, et vient juste déglutir sa névrose sur un billet Linkedin de la plus haute inélégance. Pour comprendre, il faudrait bien d'une part avoir vu et suivi la vidéo de mon intervention face au public restreint du #SocialSellingForum : 15 consultants en ligne dans l'audience, donc, et pas forcément tous attentifs il faut dire, ce qui implique un contexte sans autre enjeu, comme parfaitement anticipé, que celui de formaliser ma pensée dans un exercice dont j'ai bien précisé d'entrée de jeu qu'il serait d'ailleurs des plus périlleux (parce qu'expérimental). Il faudra d'autre part avoir lu sa remarque lamentable et la réponse qui fut la mienne en contexte ici sur Linkedin- puis son billet lamentable là - pour en mesurer la mauvaise foi et/ou l'effroyable stupidité. Il faudra aussi me faire le crédit de comprendre la caractère pédagogique et anti-passionnel de la démarche : oui c'est la parfaite illustration de mon sujet à double niveau, celui de l'effet halo déontologique (un événement qui bâcle et renie ses propres fondements éthiques aura toujours tendance à attirer les pénibles au même titre que dans une banlieue abandonnée prospère la racaille), et celui de la responsabilité qui incombe à chacun de vous : apprenez à rendre la tâche difficile à quiconque vous attaque, exploitez l'énergie qui en découle pour grandir, apprendre, propager des convictions et le faire avec force et courage. Bien sûr, quand on répond à une attaque, on peut apparaître blessé : aussi étrange que cela puisse sonner, je ne le suis pas ce coup-ci, mais j'éprouve un besoin de clarification dans le but de gagner du temps la prochaine fois. Consigner, pour établir, éduquer, prévenir. Je réponds donc dans ce qui suit sans acrimonie, le cœur en paix, mais avec fermeté : "radical candor" (be a kick-ass blogger without loosing your humanity!), exactement comme annoncé hier en début de conférence. Restons cohérents.   Ce genre de consultant, qui sévit dans le vase clos du narcissisme vicié par le poids de la souffrance solitaire, fait partie de ceux qui tournent en rond et attendent des "clés", des "formules", des "take-aways" pour tromper le spleen ambiant et le vaste gâchis qu'est leur quotidien fait de clichés qui ne vendent quasiment rien.  Moralité : ils arrivent sur un échange avec leurs frustrations, leurs attentes, déversent leurs névroses et s'imaginent mériter des réponses toutes faites que d'autres auraient dûment travaillées pour eux. Le syndrome idiosyncratique d'un excès d'État providence, me semble-t-il. Parce qu'ils ne font pas l'effort de réfléchir par eux-mêmes, c'est là un invariant facile à constater au travers de leurs questions, et de leurs exigences.   Et comme autant d'enfants poussant ici un cri d'assisté : comme si notre devoir était de les éclairer de bout en bout.   Dans le cadre de cet événement, la plupart m'ont remercié en privé, mais vomir se fait, comme toujours, publiquement. Pour tenter de briller par le truchement d'un dénigrement sur lequel le petit consultant névrosé espère rallier d'autres frustrations.   Or c'est précisément mon sujet, traité dans la conférence comme un fil rouge : transparence et individualisation. Ceci en est la conséquence. J'y reviendrai.   Ces consultants ne comprennent pas qu'ils ne sont pas mon audience : ils veulent que je les éduque sur la façon dont je m'adresse aux grandes marques, ce qui serait d'ailleurs plutôt schyzophrène puisque ce sont eux, les présents ce jour-là, sur cette conférence, et j'agis en fonction. D'ailleurs, j'y pense, une autre personne (patronne d'une agence RP), sur le fil public de la réunion au format "Zoom", a réclamé qu'on en revienne au sujet des "marques", sous-entendu des vraies grandes marques.  Or, je ne suis pas là pour former mes aspirants concurrents qui n'en foutent pas une : qu'ils s'enlèvent l'index et le majeur du popotin, et qu'ils se mettent au travail. Qu'ils lisent, qu'ils se cultivent.   Le pire, c'est que mon intervention était d'une exceptionnelle générosité : je le revendique aussi infatué que puisse paraître le propos. Entre nous, dans un contexte professionnel, toute modestie est fausse : soit on est compétent et on le sait, soit on est incertain et auquel cas, je ne souhaite à aucun client de subir la prestation d'un mijoré.  Si ces consultants sont trop feignants intellectuellement pour en retirer les fruits, qu'ils ne comptent pas sur moi pour leur mâcher le travail. Voyez-vous, j'insiste : c'est précisément là le sujet de cette intervention : à ne pas protéger le moteur fondamental de son propre événement, à savoir le contenu et par voie de conséquence ceux qui se mettent en danger pour le produire, son créateur produit systématiquement ce genre de réaction : à croire qu'il en jubile, parce qu'elles exultent dans les lendemains qui déchantent contre lui et ses propres marques, et qu'il ne veut pas entendre sa responsabilité en la matière. Comme s'il se gaussait de ces conflits égotistes cousus de fil de blanc par le quant-à-soi boursouflé de ces consultants qui transpirent le fiel de leur envie sur ceux qu'ils ne parviennent pas à comprendre ni encore moins égaler.   Si tant est que je doive leur mâcher le travail au point de leur fournir le sous-texte du texte : qu'ils se rappellent que mon temps est alors facturable. Je vois bien que ces tentatives d'intimidation dans leur esprit tiennent lieu d'émolument, et qu'ils espèrent que je m'excuse, et que, par dessus toute chose, je lm'exécute en doinnant "plus" la prochaine fois, et mieux encore : que tout l'écosystème dans son ensemble se le tiennent pour dit, et s'adapte à leur quête de cadeaux. Ils devront en revanche bien se mettre en tête que cela ne fonctionne pas : et qu'au contraire, cela produit l'effet contraire. Erreur de débutants.   Sur la conférence visée : le public était de 15 consultants. Ma dernière intervention dans un grand groupe comptait une audience de 340 collaborateurs blasés : pour eux oui, je me dois de pré-mâcher et re-mâcher le travail car ils m'ont rémunéré pour cela. Et qu'ils sont ma cible de "bénéficiaires" usuels. Mais pour et avec les consultants, j'aspire au #CriticalThinking : une coconstruction qui me fasse autant grandir qu'inversement. J'ai d'ailleurs déjà trop donné - et je continue dans le cadre de EFFORST.org. Je sais qu'ils voudraient bien aspirer ma méthode d'influence, ma méthode pour lever des fonds et signer des budgets au juste tarif : mais ils se méprennent, je n'offre ce partage qu'à ceux qui le méritent.   WORK. RESEARCH. PRACTICE. HUMILITY. WORK AGAIN.   Ces consultants-là se trompent toujours de combat : ils oublient qu'il faut commencer par NE PLUS investir leur temps manifestement sans valeur facturable à maugréer dans des billets délateurs, au lieu d'avoir la stricte élégance de le faire en privé. Les corbeaux zélés de cet écosytème sont tout de même rares, mais si bruyants (persuadés qu'ils sont d'incarner de très chevaleresques "social sellers" alors qu'ils ne sont que les remous parasitaires d'un concept éculé) - qu'on n'entend parfois qu'eux. C'est ce qui abîme leur propre spécialité.  En l'espèce, ils profitent d'une conférence-débat gratuite sans AUCUN potentiel pour les speakers et ils exigent du SAV, en sus de s'évertuer à pourrir ma réputation en recrachant derrière leur venin. Je vous invite à mesurer l'aberration que constituent dans le continuum espace-temps l'épanchement de tels microcéphales. J'ai le sang qui se glace parfois en pensant trop à ce que représente une telle indigence éthique. En résumé plus prosaïquement : mais quel conard.  Quoiqu'en l'analysant, on est encore dans les effets pervers du réseau social-oisif qui devient une arme rudimentaire exploitée par les plus nécessiteux à donner des coups sous la ceinture. C'est cela l'enseignement.   Le pire, pour en revenir à ce cas particulier : c'est que le consultant m'avait pourtant même déjà posé la question en live quant à la nature du sujet et je lui ai répondu. Explicitement. Et en donnant d'autres exemples, en faisant l'effort d'être aussi efficace que possible dans le temps imparti, en citant brièvement les cas de HPE, Dell, Wollmart, Apple car c'était là l'exigence exprimée à laquelle, bonne âme, je me suis plié alors que ce n'était absolument pas l'audience ciblée puisqu'il n'y avait que des solo-entrepreneurs. J'ai donc offert quelques gammes pour ré-exploitation dans leurs rendez-vous commerciaux en panne, manifestement, d'inspiration et de pertinence. Si tant est qu'ils sachent les obtenir (ces rendez-vous) face à ce type d'entreprises.   Cette é-nième mesquinerie d'un ahuri de l'écosystème qui vient faire son faux coup de gueule donneur de leçon serait pénible si elle n'était risiblement classique, prévisible, lassante, et ne justifiait par conséquent la présente réponse - mais pour les besoins de l'illustration, et le relier au cas visé, je vais encore répondre avec le même argument de fond, je le répète donc :    Le sujet #SocialSellingForum, parfait cas d'école, ainsi que l'opposition de doctrine entre Loïc Simon et moi quant à la gestion, et la personnalisation qui en résulte étaient précisément LE CAS IDÉAL CONCERNANT LES CONSULTANTS DE L'ÉCOSYSTÈME. Cette fois je crie dans l'espoir d'être entendu.  Il faut éviter de se vautrer dans la confusion entre l'émotionnel et l'émotif, le sentiment et le sentimentalisme. Les lapins crétins qui ne veulent pas faire l'effort de réfléchir me fatiguent avec leurs protubérances lexicales (manière polie d'intituler leurs cacas nerveux) et ne savent plus du tout MÉRITER le statut de marque. Et l'attaque du petit consultant Desachy est aussi en soi, j'insiste, parce que la continuité est parfaite, un FANTASTIQUE "CQFD". À force de n'avoir que des attentes et pas d'aspiration, ils s'enlisent dans des débats stériles : ce que j'ai appelé poliment la "persuasion" - qui n'est plus le job d'une marque. Cette dernière doit séduire, et provoquer de façon concomittante l'attachement, l'engagement, l'adhésion par un système de valeurs. Pas un discours : un système.   Les consultants présents hier étaient tous spectaculairement concernés, et moi aussi d'ailleurs qui ai fini par le comprendre (en ayant commis mon lot d'erreurs) sachant que je dois progresser chaque jour sur le sujet. Mais je n'allais pas, pour autant, leur faire le plaisir de leur donner en si peu de temps, une déclinaison du sujet pour les grandes marques clients que je ne SOUHAITE PAS partager avec eux. J'ai trop travaillé pour ça : c'est trop difficile à comprendre ? Ils ne sont pas dans ma cible : c'est trop difficile à comprendre ?   Je continue donc refaire la même réponse qu'en live à Desachy, dont la mauvaise foi est inversement proportionnelle à sa capacité d'appréhension d'un enjeu qui devrait le concerner mais lui échappe, pour preuve sa propre saillie nauséabonde en public : les individus sont en confusion avec leur marque, et en effet la salissent, dans ce qu'elle a de platonicien / aspirationnel.   Merde, si c'est pas un "take away" susceptible de les faire réfléchir, et s'ils ne veulent pas comprendre l'effort de synthèse que je leur offre en apportant une dimension philosophique au sujet : qu'ils changent de métier.
Lieu : On line : www.socialsellingforum.com/fr/festival

]]>
<![CDATA[Mais qu'est-ce qu'une marque après tout ?]]> https://techtoc.tv/event/10134/usages--contenus-et--cyber-culture-du-web-social/culture-et-internet/mais-qu-est-ce-qu-une-marque-apres-tout https://techtoc.tv/event/10134/usages--contenus-et--cyber-culture-du-web-social/culture-et-internet/mais-qu-est-ce-qu-une-marque-apres-tout Un débat que je propose de construire collectivement



Intervenants : Frédéric Bascuñana

Résumé :
À force de galvauder Seth Godin ou Simon Sinek, et tant d'autres que l'on recycle à l'infini dans le monde merveilleux du conseil et de la formation, on oublie parfois tout simplement... De les relire et de se poser les vraies questions. Or les professionnels qui ont le plus besoin de réviser leur rapport à ce qu'est une marque sont ceux qui souffrent le plus profondément d'erreurs de positionnement à la fois mental, et marketing.  Je compte expliquer en détail le sens de ces paroles sibyllines r(et je l'espère quelque peu intrigantes ;-)) : j'ai certes réfléchi au sujet, et j'ai tant de choses à vous dire, mais je vais le déflorer lors du prochain  #SocialSellingForum qui a lieu en ligne ces jours-ci (moi, ce sera le 7 juillet de 13h à 15h inscriptions ici) Et c'est volontaire : en forme de mise en abîme. (NB : ceci concerne au passage les initiés de ma communauté qui s’intéressent encore au #SocialSelling. Non, et cela fera plaisir Loic Simon, le terme n’est pas mort, ce n’était probablement pas qu’une tendance, et tout indique qu’il se développe encore grâce au #SocialSellingForum.) J’avais fait savoir que je n’y participerai plus. Question de doctrine. En partant, j’avais en 2019 proposé à Loïc un débat, pour expliquer pourquoi : c'est justement ce sujet de la confusion des marques, des identités, des "why" mal compris qui représente aujourd'hui encore un risque majeur pour cette initiative qu'est le #SocialSellingForum. C'est donc ce que j'explique dans la vidéo ci-contre : j'ai exhorté des amis, et intervenants potentiels sur ce débat, à la regarder en guise de préparation. Mais je pense qu'elle peut intéresser quiconque est directement ou indirectement intéressé par une gestion cohérente de sa marque "personnelle". La version courte est ici sur Linkedin : je me suis fait troller samedi juste pour avoir fait cette annonce (voilà pourquoi j'étais finalement content de la publier un vendredi soir... et j'ai passé une mauvaise matinée mais c'est oublié... Merci à celles et ceux m'ayant soutenu - le plus important dans cette histoire c'est que ces attaques confirment et remettent justement, en en abîme mon propos !!) ... Validant par là son intérêt) Un authentique sujet professionnel avec ceci de stimulant intellectuellement, qu’il est une mise en abîme et un paradoxe : car je crois avoir identifié des pièges pour la pensée qui font, très étrangement, que le simple fait de participer au #SocialSellingForum quand on est « social seller » est en soi une sérieuse prise de risque. J’espère trouver la bonne dynamique sur ce débat en ligne (si l'ambiance se prête à ce que je puisse clarifier ma pensée), pour expliquer dans le détail pourquoi. Dans tous les cas c'ets un chapitre de mon bouquin en cours de rédaction, donc forcément, je ne suis pas prêt de lâcher le sujet. J’ai d'ailleurs cheminé sur cette thématique, qui nécessite de phosphorer vraiment. Démarche de clarification sur la nature d'une marque : Quels sont les pièges de cette « monstrueuse » dichotomie (j’expliquerai pourquoi cet épithète) qui existe entre nos marques personnelles et nos individualités ? Peu d’entre nous avons bien compris ce qu’est une marque, et ce n’était pas étranger à mon départ hors du #SocialSellingForum. J’y reviens donc pour un débat sur le sujet :-)
Lieu : On line : www.socialsellingforum.com/fr/festival

]]>
<![CDATA[ePub et Vente responsable : l'équation impossible ?]]> https://techtoc.tv/event/10114/usages--contenus-et--cyber-culture-du-web-social/e-commerce--praticiens-et-enjeux/epub-et-vente-responsable--l-equation-impossible https://techtoc.tv/event/10114/usages--contenus-et--cyber-culture-du-web-social/e-commerce--praticiens-et-enjeux/epub-et-vente-responsable--l-equation-impossible Sujet présenté par Guillaume Durand - Directeur commercial Régie et Partenariats de OUI.sncf (Régie OUI AD)



Résumé :
Sujet présenté et proposé par Guillaume Durand, Directeur commercial Régie et partenariats de OUI.sncf  (OUI AD: la régie e-commerce du premier site e-commerce français). Professionnels et experts, vos insights sont les très bienvenus : commentez, faites-nous savoir vos convictions, et vous ferez partie des prochains intervenants.
Lieu : Dans les studios de Webcastory

]]>
<![CDATA[La transformation numérique, ça n'existe pas]]> https://techtoc.tv/transformation-numerique-nexiste-pas-chief-digital-officer-magali-noe-cnp-assurances https://techtoc.tv/transformation-numerique-nexiste-pas-chief-digital-officer-magali-noe-cnp-assurances Par Magali Noé, Chief Digital Officer CNP Assurances Groupe



Résumé :
Venant d'une Chief Digital Officer de premier plan comme Magali Noé, cela peut paraître provocateur. N'est-elle pas en train de scier la branche sur laquelle elle est assise ? Magali considère que son rôle de CDO, ce qui la passionne chaque jour, c'est le "changement des hommes et des femmes pour accompagner le changement de notre société qui va de plus en plus vite". J'ai publié un point de vue un peu différent il y a quelques mois. Non pas que la transformation digitale ne soit pas un changement "humain" mais pour expliquer que cette fameuse transformation numérique doit bien être prise comme un objectif et non un moyen. On se rejoint je pense avec Magali dans la mesure où le numérique, les outils, la technique ne sont pas des objectifs. L'objectif est d'amener son organisation et ses parties prenantes à s'adapter aux changements apportés par cette évolution des mentalités et des usages.  Là où nos visions sont différentes (sans être incompatibles) c'est que pour moi la transformation digitale vient des clients. Elle oblige les entreprises à évoluer vers une culture client et que, pour moi, un bon moyen d'y parvenir, c'est la sales transformation. Le sujet vous intéresse ? Un commentaire et on organise un débat ! Par, avec : Frédéric Bascuñana Entrepreneur, conférencier, GoTo-Market Strategist+creative technologist. - D'autres passions à partager : http://bascunana.com/about  Et en savoir plus sur le concept des contenus et le studio Cafeine TV (vous proposez vos idées, ça nous éclate de les produire, eh oui, tout simplement, c'est de la pure passion) : http://cafeine.tv/about Nota : Cafeine TV n'utilise YouTube en diffusion complémentaire que depuis quelques jours (ce qui explique que vous trouverez peu de vidéos). Nos milliers d'autres contenus étaient jusqu'ici hébergés en solution propriétaire. Notre audience sur le site permet de toucher plus de 70.000 professionnels inscrits sur notre réseau social privatif. C'est l'espace idéal (désormais couplé à YouTube et Linkedin) pour conquérir vos audiences business en déployant notamment vos propres chroniques ou webinars en corrélation avec la plateforme http://PlayMyWebinar.com - récemment lancée et couplée avec cafeine TV :-) Connaître notre audience : http://cafeine.tv/audience
Lieu : Dans les studios de Cafeine TV

]]>
<![CDATA[Gagner la course de la transformation digitale]]> https://techtoc.tv/gagner-course-transformation-digitale-infortive-pierre-fauquenot-webinar https://techtoc.tv/gagner-course-transformation-digitale-infortive-pierre-fauquenot-webinar L’accélération de la DSI, clé du succès - Par Pierre Fauquenot, CEO Infortive - DSI de transition - Audit et Transformation du SI et de la DSI



Intervenants : Pierre FAUQUENOT (animateur), Cyril Bladier, Frédéric Bascuñana

Résumé :
:::::: Webinar sur inscription SVP ::::: CONTENU PREMIUM : Chers amis internautes : ceci est un webinaire avec inscription. NO SPAM ! NO PUB ! L'inscription donne accès à TOUS les autres webinars. Votre profil peut rester anonyme - ou visible, dans un réseau social d'un nouveau genre : stimulé PAR les contenus. Il s'agit d'un réseau social RESPONSABLE ! Nous ne vous relancerons pas. En finançant (car SANS PUB NI INTERRUPTION) ces contenus à valeur ajoutée notre but est de construire une communauté professionnelle alternative, qualitative, française - hébergée en France. Si vous appréciez notre démarche et ces contenus experts gratuits, suggérez aussi vos propres sujets, nous les produirons en studio TV avec vous ! (une fois inscrit et authentifié sur le site, l'accès à la vidéo est immédiat)   La DSI est souvent un frein à la transformation de l’entreprise. Elle est perçue comme lente, peu disponible, incompréhensible par les Métiers. Elle est prisonnière de son passé et doit se réinventer pour se recentrer sur la création de valeur, la prise en compte de la réactivité, une relation centrée sur les utilisateurs et leurs besoins. Sa priorité doit donc être de modifier son comportement avant les architectures techniques. Le recours à des managers de transition ayant mené des transformations similaires permet d’y parvenir rapidement. Le livre blanc associé à ce webinar est ICI. Contenu du webinar : La DSI est souvent un frein à la transformation de l’entreprise Les constats d’un mal-être La DSI prise au piège de son histoire D’autres causes ralentissent la transformation Convertir sa DSI en levier de transformation Des orientations à privilégier pour l’évolution de la DSI Trois modèles pour organiser la DSI Le management de transition, accélérateur de la transformation digitale Le management de transition a démontré sa valeur Infortive, première communauté de DSI de transition  
Lieu : Dans les studios de Webcastory

]]>
<![CDATA[Et si le FOLLOWERSHIP était plus important que le LEADERSHIP ?]]> https://techtoc.tv/leadership-versus-followership-pierre-henri-chuet https://techtoc.tv/leadership-versus-followership-pierre-henri-chuet Conversation avec Pierre-Henri Chuet - entrepreneur, auteur, consultant et conférencier.



Intervenants : Pierre-Henri CHUET, Frédéric Bascuñana (animateur)

Résumé :
Une réelle rencontre coup de cœur avec Pierre-Henri "ATÉ" CHUET - pilote de chasse propageant désormais son expérience dans le monde des entreprises pour les aider à appréhender les mythes et les réalités du leadership. Frédéric Bascuñana de son côté challenge son propre parcours et ses visions à l'aune de celles de son invité - sans langue de bois comme à son habitude. Par, avec : Frédéric Bascuñana Entrepreneur, conférencier, strategist+creative technologist. - D'autres passions à partager : http://bascunana.com/about  Et en savoir plus sur le concept des contenus et le studio Cafeine TV (vous proposez vos idées, ça nous éclate de les produire, eh oui, tout simplement, c'est de la pure passion) : http://cafeine.tv/about Nota : Cafeine TV n'utilise YouTube en diffusion complémentaire que depuis quelques jours (ce qui explique que vous trouverez peu de vidéos). Nos milliers d'autres contenus étaient jusqu'ici hébergés en solution propriétaire. Notre audience sur le site permet de toucher plus de 70.000 professionnels inscrits sur notre réseau social privatif. C'est l'espace idéal (désormais couplé à YouTube et Linkedin) pour conquérir vos audiences business en déployant notamment vos propres chroniques ou webinars en corrélation avec la plateforme http://PlayMyWebinar.com - récemment lancée et couplée avec cafeine TV :-) Connaître notre audience : http://cafeine.tv/audience
Lieu : Dans les studios de Cafeine TV

]]>
<![CDATA[Stratégie de positionnement : passez de l'Indifférence... à la Différence]]> https://techtoc.tv/strategie-de-positionnement-passez-de-l-indifference-a-la-difference-gabriel-szapiro https://techtoc.tv/strategie-de-positionnement-passez-de-l-indifference-a-la-difference-gabriel-szapiro Sujet proposé par Gabriel Szapiro



Intervenants : Gabriel Szapiro

Résumé :
:::::: Webinar sur inscription SVP ::::: CONTENU PREMIUM : Chers amis internautes : ceci est un webinaire avec inscription. NO SPAM ! NO PUB ! L'inscription donne accès à TOUS les autres webinars. Votre profil peut rester anonyme - ou visible, dans un réseau social d'un nouveau genre : stimulé PAR les contenus. Il s'agit d'un réseau social RESPONSABLE ! Nous ne vous relancerons pas. En finançant (car SANS PUB NI INTERRUPTION) ces contenus à valeur ajoutée notre but est de construire une communauté professionnelle alternative, qualitative, française - hébergée en France. Si vous appréciez notre démarche et ces contenus experts gratuits, suggérez aussi vos propres sujets, nous les produirons en studio TV avec vous ! (une fois inscrit et authentifié sur le site, l'accès à la vidéo est immédiat)     Un webinaire par Gabriel Szapiro, Président Directeur Général de Studio Butterfly.   (Par ailleurs, une interview plus complète de Gabriel Szapiro est accessible à cette page, afin de mieux découvrir son offre et le studio Butterfly). Professionnels et experts, vos insights sont les très bienvenus : Complétez ce sujet par vos remarques et questions et nous organiserons un meetup dédié au sujet, meetup filmé et diffusé ensuite sous forme de talkshow sur le site :-) L'ambition est très simple : progresser tous ensemble :-)
Lieu : Dans les studios de Webcastory

]]>
<![CDATA[Ma chronique sur l'entrepreneuriat]]> https://techtoc.tv/event/10101/actus--tendances--trouvailles/portraits-de-hauts-potentiels/ma-chronique-sur-l-entrepreneuriat https://techtoc.tv/event/10101/actus--tendances--trouvailles/portraits-de-hauts-potentiels/ma-chronique-sur-l-entrepreneuriat Par Alexandre JUVING-BRUNET : considérations recueillies auprès du fondateur et CEO de SNIFFY Solutions (soutenue par Kairos Capital)



Intervenants : Frédéric Bascuñana (animateur)

Résumé :
Alexandre JUVING-BRUNET, fondateur et CEO de SNIFFY Solutions (soutenue par Kairos Capital), nous offre une vision de l'entrepreneuriat, spontanément, après nous avoir fait le plaisir de se déplacer dans nos studios :) Son profil sur Linkedin : https://www.linkedin.com/in/alexandre-juving-brunet-0570a94b/
Lieu : Dans les studios de Cafeine TV

]]>
<![CDATA[Le Growth Hacking pour mon entreprise]]> https://techtoc.tv/growth-hacking-frederic-canevet-conseils-marketing https://techtoc.tv/growth-hacking-frederic-canevet-conseils-marketing Par Frédéric Canevet, directeur marketing Eloquant - et fondateur de ConseilsMarketing.fr



Intervenants : Frederic CANEVET (animateur)

Résumé :
:::::: Webinar sur inscription SVP ::::: CONTENU PREMIUM : Chers amis internautes : ceci est un webinaire avec inscription. NO SPAM ! NO PUB ! L'inscription donne accès à TOUS les autres webinars. Votre profil peut rester anonyme - ou visible, dans un réseau social d'un nouveau genre : stimulé PAR les contenus. Il s'agit d'un réseau social RESPONSABLE ! Nous ne vous relancerons pas. En finançant (car SANS PUB NI INTERRUPTION) ces contenus à valeur ajoutée notre but est de construire une communauté professionnelle alternative, qualitative, française - hébergée en France. Si vous appréciez notre démarche et ces contenus experts gratuits, suggérez aussi vos propres sujets, nous les produirons en studio TV avec vous ! (une fois inscrit et authentifié sur le site, l'accès à la vidéo est immédiat)  
Lieu : Dans les studios de Webcastory

]]>
<![CDATA[Serge Soudoplatoff réagit au concept de "transformation cognitive" proposé par Frédéric Bascuñana]]> https://techtoc.tv/serge-soudoplatoff-reaction-au-concept-transformation-cognitive https://techtoc.tv/serge-soudoplatoff-reaction-au-concept-transformation-cognitive Dans le contexte de la transformation des organisations.



Intervenants : Frédéric Bascuñana

Résumé :
Serge Soudoplatoff : co-founder & CTO at Mentia. Entrepreneur, Professor, Keynote speaker about the Digital Renaissance. Sur Linkedin : https://www.linkedin.com/in/soudoplatoff/  Sa fiche wikipedia ici : https://en.wikipedia.org/wiki/Serge_Soudoplatoff    Par, avec : Frédéric Bascuñana Entrepreneur, conférencier, strategist+creative technologist. - D'autres passions à partager : http://bascunana.com/about    Et en savoir plus sur le concept des contenus Cafeine TV : http://cafeine.tv/about Notre doctrine est très particulière :  Vous proposez vos idées, et ça nous éclate de les produire, tout simplement. On le fait sans contrainte d'audience : on adore bien sûr l'audience (tant qu'à faire), mais elle ne nous guide pas. Nous ne la cherchons pas - plus exactement, nous évitons de tomber dans le piège de ne penser QUE par elle. Nous guettons plutôt l'audience qui elle-même est en quête de contenus humanistes portés par des gens humbles et soucieux de creuser leurs sujets d'expertise avec sérieux. De la sorte, nous évitons la course aux pseudos "suffrages" : nous estimons que dans un monde bêtifiant, inventé par des addictologues, il est plus que jamais nécessaire de résister, pousser ladite audience à MÉRITER les contenus inspirants plutôt que de ne jouer que sur la masse anonyme et flatteuse, de ceux que l'on a avilis à force de ne flatter que leurs instincts primaires. "Dans un univers où le succès n'est que de gagner du temps - penser n'a qu'un seul défaut : en faire perdre."    - Jean-François Lyotard (Philosophe, 1924-1998) Notre objectif est de contrer le "prêt-à-penser", encourager la pensée critique. Mais c'est en effet exigeant du côté de l'audience.   VOUS AUSSI faites l'exercice de l'interview : vous pouvez le faire dans la cadre heuristique de notre collectif dédié à la transformation des organisations : Rejoindre EFFORST :  http://www.efforst.org/devenir-contributeur Nous créons des contenus pour participer à la transformation des entreprises, avec un focus "Go-to-market" (= stratégie, vente, marketing, product design). Pour challenger vos audiences à votre tour - il vous suffit de proposer un sujet sur notre webTV / réseau social ici : http://salesvocation.com/proposer
Lieu : Dans les studios de Cafeine TV

]]>
<![CDATA[Conversation avec Serge Soudoplatoff - le numérique au secours de la santé ? (et autres digressions)]]> https://techtoc.tv/serge-soudoplatoff-numerique-et-sante https://techtoc.tv/serge-soudoplatoff-numerique-et-sante Un jeune polytechnicien startuper dans la Silicon Valley...



Intervenants : Frédéric Bascuñana

Résumé :
Serge Soudoplatoff : co-founder & CTO at Mentia. Entrepreneur, Professor, Keynote speaker about the Digital Renaissance. Sur Linkedin : https://www.linkedin.com/in/soudoplatoff/  Sa fiche wikipedia ici : https://en.wikipedia.org/wiki/Serge_Soudoplatoff    L'idée d'interviewer Serge Soudoplatoff m'est venue à la lecture de sa lumineuse contribution dans le cadre de FONDAPOL : LE NUMÉRIQUE AU SECOURS DE LA SANTÉ par Serge Soudoplatoff :  http://www.fondapol.org/etude/le-numerique-au-secours-de-la-sante/  Par, avec : Frédéric Bascuñana Entrepreneur, conférencier, strategist+creative technologist. - D'autres passions à partager : https://bascunana.com/about  Contenu (NB : piste audio parfaite après 0:20:53:07, problème à l’enregistrement auparavant, même si c’est acceptable pour écouter) Retour sur la « loi de Soudoplatoff » : non, l’algorithme ! 0:01:30:00 : état du numérique en France Digital Twin : le double de soi à usage médical (+ question éthique) Confiance dans le numérique La blockchain c’est un algorithme L’anecdote de Bourbaqui (collectif de matheux) 0:11:00:00 : Entropie + Paradoxe du démon de Maxwell 0:13:30:00 : sa startup (pour lutter contre Alzheimer : la prison cognitive) (remarque technique : dès 0:20:53:07, la piste AUDIO qualitative est rétablie) 0:22:20:00 : « Hochlocratie » : concept (depuis 2500 ans) (exemples : le lynchage, ou la tyrannie des minorités ou des lobbies) 0:23:30:00 progressisme / gouvernance du progrès 0:24:35:00 renaissance numérique et populisme exploitant les frayeurs 0:26:30:00 : santé 2.0 / e-santé / m-Santé 0:36:50:00 : Le concept « d’ergodicIté » : à la base des diagnostics 0:43:30:00 : « la France est un pays communiste : l’idée prime sur le pragma » 0:50:00:00 l’informatique n’est que l’amplificateur de l’énergie humaine 1:01:00:00 les liens avec la blockchain 1:07:00:00 Intelligence collective    Et en savoir plus sur le concept des contenus Cafeine TV : https://cafeine.tv/about Notre doctrine est très particulière :  Vous proposez vos idées, et ça nous éclate de les produire, tout simplement. On le fait sans contrainte d'audience : on adore bien sûr l'audience (tant qu'à faire), mais elle ne nous guide pas. Nous ne la cherchons pas - plus exactement, nous évitons de tomber dans le piège de ne penser QUE par elle. Nous guettons plutôt l'audience qui elle-même est en quête de contenus humanistes portés par des gens humbles et soucieux de creuser leurs sujets d'expertise avec sérieux. De la sorte, nous évitons la course aux pseudos "suffrages" : nous estimons que dans un monde bêtifiant, inventé par des addictologues, il est plus que jamais nécessaire de résister, pousser ladite audience à MÉRITER les contenus inspirants plutôt que de ne jouer que sur la masse anonyme et flatteuse, de ceux que l'on a avilis à force de ne flatter que leurs instincts primaires. "Dans un univers où le succès n'est que de gagner du temps - penser n'a qu'un seul défaut : en faire perdre."    - Jean-François Lyotard (Philosophe, 1924-1998) Notre objectif est de contrer le "prêt-à-penser", encourager la pensée critique. Mais c'est en effet exigeant du côté de l'audience.   VOUS AUSSI faites l'exercice de l'interview : vous pouvez le faire dans la cadre heuristique de notre collectif dédié à la transformation des organisations : Rejoindre EFFORST :  http://www.efforst.org/devenir-contributeur Nous créons des contenus pour participer à la transformation des entreprises, avec un focus "Go-to-market" (= stratégie, vente, marketing, product design). Pour challenger vos audiences à votre tour - il vous suffit de proposer un sujet sur notre webTV / réseau social ici : https://salesvocation.com/proposer
Lieu : Dans les studios de Cafeine TV

]]>
<![CDATA[Dynamiques psycho-socio-narcissiques dans les réseaux sociaux (conversation avec Jean-Pierre Malle)]]> https://techtoc.tv/event/10085/egotismes/on-se-dit-les-choses/rencontre-philippe-lafaix--fred-bascunana--visions-et-resonances-autour-de-la--salestransformation https://techtoc.tv/event/10085/egotismes/on-se-dit-les-choses/rencontre-philippe-lafaix--fred-bascunana--visions-et-resonances-autour-de-la--salestransformation Jean-Pierre Malle - ingénieur, entrepreneur, chercheur autodidacte et humaniste



Intervenants : Frédéric Bascuñana

Résumé :
"Notre société de la norme, même travestie sous un hédonisme de masse et fardée de publicité tapageuse, fabrique des imposteurs. L'imposteur est un authentique martyr de notre environnement social, maître de l'opinion, éponge vivante des valeurs de son temps, fétichiste des modes et des formes." Source.       Le concept de Cafeine TV :   Vous proposez vos idées, et ça nous éclate de les produire, tout simplement. On le fait sans contrainte d'audience : on adore bien sûr l'audience (tant qu'à faire), mais elle ne nous guide pas.   Nous ne la cherchons pas - plus exactement, nous évitons de tomber dans le piège de ne penser QUE par elle.   Nous guettons plutôt l'audience qui elle-même est en quête de contenus humanistes portés par des gens humbles et soucieux de creuser leurs sujets d'expertise avec sérieux.   De la sorte, nous évitons la course aux pseudos "suffrages" : nous estimons que dans un monde bêtifiant, inventé par des addictologues, il est plus que jamais nécessaire de résister, pousser ladite audience à MÉRITER les contenus inspirants plutôt que de ne jouer que sur la masse anonyme et flatteuse, de ceux que l'on a avilis à force de ne flatter que leurs instincts primaires. "Dans un univers où le succès n'est que de gagner du temps - penser n'a qu'un seul défaut : en faire perdre." Jean-François Lyotard (Philosophe, 1924-1998) Notre objectif est de contrer le "prêt-à-penser", encourager la pensée critique. Mais c'est en effet exigeant du côté de l'audience.   Cette interview est d'ailleurs une mise en abîme de cette conviction. Nous avions rencontré Jean-Pierre MALLE dans le cadre d'une discussion ambitieuse et avions été sidéré par la qualité et la générosité structurante de son discours.   Par, avec : Frédéric Bascuñana Entrepreneur, conférencier, strategist+creative technologist. - D'autres passions à partager : http://bascunana.com/about   VOUS AUSSI faites l'exercice de l'interview ! Rejoindre EFFORST :  http://www.efforst.org/devenir-contributeur Nous créons des contenus pour participer à la transformation des entreprises, avec un focus "Go-to-market" (= stratégie, vente, marketing, product design). Pour challenger vos audiences à votre tour - il vous suffit de proposer un sujet sur notre webTV / réseau social ici : http://salesvocation.com/proposer
Lieu : Dans les studios de Cafeine TV

]]>
<![CDATA[Transformer le marché du travail à l'horizon 2025 : trois pistes ambitieuses]]> https://techtoc.tv/event/10082/actus--tendances--trouvailles/conjoncture-et-conjectures-economiques/transformer-le-marche-du-travail-a-l-horizon-2025--trois-pistes-ambitieuses https://techtoc.tv/event/10082/actus--tendances--trouvailles/conjoncture-et-conjectures-economiques/transformer-le-marche-du-travail-a-l-horizon-2025--trois-pistes-ambitieuses Conversation avec l’économiste Alexandre Judes, qui travaille au sein du Hiring Lab d’Indeed



Intervenants : Alexandre Judes, Frédéric Bascuñana (animateur)

Résumé :
L’économiste Alexandre Judes, qui travaille au sein du Hiring Lab d’Indeed, premier moteur de recherche d’emploi au monde, vient de publier le rapport « Transformer le marché du travail à l’horizon 2025 » que voici :  https://www.hiringlab.org/fr/wp-content/uploads/sites/4/2019/09/fr-2025-rapport.pdf   Dans celui-ci, il explore trois pistes ambitieuses pour compléter les efforts mis en œuvre pour faire baisser le taux de chômage en France. Voici un résumé de l’approche développée dans ce rapport :   Dans le contexte actuel de ralentissement de la croissance, continuer à réformer le marché du travail apparaît impératif en raison du niveau encore élevé du chômage (8,5 % en France au deuxième trimestre 2019). Or amender une nouvelle fois le Code du Travail, alors même que les effets des réformes de 2017-2018 n’ont pas encore été rigoureusement isolés, risque de poser une nouvelle fois le problème de la lisibilité pour les agents économiques, d’être source d’incertitude et donc de peser sur l’investissement, la croissance et l’emploi.   Il reste possible d’agir sur le marché du travail à horizon 2025 à travers trois pistes : l’amélioration de la mobilité et du logement, la réforme de la fiscalité et la modification des règlements régissant certaines professions. - La construction de logements dans les zones tendues et l’amélioration de la mobilité du quotidien garantiront une plus grande efficacité dans l’appariement entre l’offre et la demande sur le marché du travail, en plus d’agrandir et densifier les bassins d’emploi. - Une réforme fiscale portant prioritairement sur l’impôt sur le revenu permettrait d’inciter à la reprise ou l’accroissement de l’emploi. - Enfin, l’ouverture des professions réglementées décloisonnerait de larges pans du marché du travail tout en ouvrant des opportunités des carrières aux actifs jusque-là exclus de certaines fonctions, bien qu’ils aient les compétences pour les assumer.
Lieu : Dans les studios de Cafeine TV

]]>
<![CDATA[Dopamine, dopamine, est-ce j'ai une gueule de dopamine ?]]> https://techtoc.tv/dopamine-oui-mais-non https://techtoc.tv/dopamine-oui-mais-non Par Fred Bascuñana - raisonnements et résonances autour de l'abus de neuro !



Intervenants : Frédéric Bascuñana

Résumé :
Laurent de Smet, un bon camarade, attire mon attention sur Linkedin : "#DOPAMINE : Une micro série formidable que je vous recommande. 8 épisodes de 7 minutes. " Géniale séquences, bien présentées mais... Je me devais d'apporter mon grain de sel ;-) (rappel du lien Arte : ici ) Voici ma réponse impromptue pour développer une pensée critique - à mon sens désormais salutaire sur ces sujets.    Par, avec : Frédéric Bascuñana Entrepreneur, conférencier, strategist+creative technologist. - D'autres passions à partager : http://bascunana.com/about     VOUS AUSSI faites l'exercice de la video dans mon studio (si vous avez des choses à dire !) et de l'interview ! Invitation amicale ! Rejoindre EFFORST :  http://www.efforst.org/devenir-contributeur Nous créons des contenus pour participer à la transformation des entreprises, avec un focus "Go-to-market" (= stratégie, vente, marketing, product design). Pour challenger vos audiences à votre tour - il vous suffit de proposer un sujet sur notre webTV / réseau social ici : http://salesvocation.com/proposer
Lieu : Dans les studios de Cafeine TV

]]>
<![CDATA[Conversation avec Cyrille de Lasteyrie alias Vinvin]]> https://techtoc.tv/event/10086/usages--contenus-et--cyber-culture-du-web-social/on-se-dit-les-choses/conversation-avec-cyrille-de-lasteyrie-alias-vinvin https://techtoc.tv/event/10086/usages--contenus-et--cyber-culture-du-web-social/on-se-dit-les-choses/conversation-avec-cyrille-de-lasteyrie-alias-vinvin Quand deux dinosaures du web évoquent les 20 dernières années...



Intervenants : Frédéric Bascuñana

Résumé :
Quand deux dinosaures du web évoquent les 20 dernières années...     ... Et celles qui arrivent aussi.   Conversation avec Cyrille de Lasteyrie alias Vinvin - entrepreneur, auteur, one man show et conférencier (les deux entrant bel et bien en résonnance mais n'étant pas forcément la même chose !). Son profil sur Linkedin : https://www.linkedin.com/in/cyrille-de-lasteyrie-180b306/ Alors, euh ;-) - chers amis clarifions les choses avant de vous embarquer et pour ne pas vous perendre par surprise - voyez-vous, il y a deux écoles : - ceux qui pensent que les vidéos doivent être brèves, - ceux qui pensent qu'il faut assumer et diffuser, puisqu'on a cette liberté, la totalité des contenus surtout lorsque l'on rencontre des gens aussi inspirants que mon interlocuteur. Alors oui : ça vaut la peine d’affûter vos sens et de rester en compagnie de Cyrille de Lasteyrie alias Vinvin, entrepreneur émérite du web, aujourd'hui conférencier-empêcheur de tourner en rond. Style vif, raisonnements percutant, humour immanent, il incarne une réelle fluidité et c’est manifestement, vous verrez, le fruit d’un travail sur soi. S’il y en a encore parmi vous qui ne le connaissaient pas, univers Linkedin oblige, sachez que depuis quelques mois il réalise des vidéos pour Linkedin : tantôt drôles, tantôt sérieuses mais toujours vraies. Je me targue enfin de penser qu’il y a des choses à apprendre dans cet échange, vous me direz ;-) Pour que je puisse vous offrir d'autres belles rencontres, please - partagez et abonnez-vous à ma chaine qui démarre (merci, hein). :-) Par, avec : Frédéric Bascuñana Entrepreneur, conférencier, strategist+creative technologist. - D'autres passions à partager : http://bascunana.com/about     Et en savoir plus sur le concept des contenus Cafeine TV : http://cafeine.tv/about Notre doctrine est très particulière :  Vous proposez vos idées, et ça nous éclate de les produire, tout simplement. On le fait sans contrainte d'audience : on adore bien sûr l'audience (tant qu'à faire), mais elle ne nous guide pas. Nous ne la cherchons pas - plus exactement, nous évitons de tomber dans le piège de ne penser QUE par elle. Nous guettons plutôt l'audience qui elle-même est en quête de contenus humanistes portés par des gens humbles et soucieux de creuser leurs sujets d'expertise avec sérieux. De la sorte, nous évitons la course aux pseudos "suffrages" : nous estimons que dans un monde bêtifiant, inventé par des addictologues, il est plus que jamais nécessaire de résister, pousser ladite audience à MÉRITER les contenus inspirants plutôt que de ne jouer que sur la masse anonyme et flatteuse, de ceux que l'on a avilis à force de ne flatter que leurs instincts primaires. "Dans un univers où le succès n'est que de gagner du temps - penser n'a qu'un seul défaut : en faire perdre."    - Jean-François Lyotard (Philosophe, 1924-1998) Notre objectif est de contrer le "prêt-à-penser", encourager la pensée critique. Mais c'est en effet exigeant du côté de l'audience.   VOUS AUSSI faites l'exercice de l'interview : vous pouvez le faire dans la cadre heuristique de notre collectif dédié à la transformation des organisations : Rejoindre EFFORST :  http://www.efforst.org/devenir-contributeur Nous créons des contenus pour participer à la transformation des entreprises, avec un focus "Go-to-market" (= stratégie, vente, marketing, product design). Pour challenger vos audiences à votre tour - il vous suffit de proposer un sujet sur notre webTV / réseau social ici : http://salesvocation.com/proposer
Lieu : Dans les studios de Cafeine TV

]]>
<![CDATA[Rencontre Philippe Lafaix - Fred Bascuñana - visions et résonances autour de la #SalesTransformation]]> https://techtoc.tv/sales-transformation-rencontre-philippe-lafaix https://techtoc.tv/sales-transformation-rencontre-philippe-lafaix Conversation avec Philippe Lafaix - entrepreneur, auteur (best seller dans la Vente), consultant et conférencier.



Intervenants : Frédéric Bascuñana

Résumé :
Conversation avec Philippe Lafaix - entrepreneur, auteur (best seller dans la Vente), consultant et conférencier. Ses ouvrages : https://www.amazon.fr/l/B004N4H11U   Par, avec : Frédéric Bascuñana Entrepreneur, conférencier, strategist+creative technologist. - D'autres passions à partager : http://bascunana.com/about   VOUS AUSSI faites l'exercice de l'interview ! Rejoindre EFFORST :  http://www.efforst.org/devenir-contributeur Nous créons des contenus pour participer à la transformation des entreprises, avec un focus "Go-to-market" (= stratégie, vente, marketing, product design). Pour challenger vos audiences à votre tour - il vous suffit de proposer un sujet sur notre webTV / réseau social ici : http://salesvocation.com/proposer
Lieu : Dans les studios de Cafeine TV

]]>
<![CDATA[Que choisir : Whatsapp ou Telegram ?]]> https://techtoc.tv/whatsapp-versus-telegram https://techtoc.tv/whatsapp-versus-telegram Dans le contexte de l'animation d'une communauté B2B réactive et engagée



Résumé :
Dans les batailles des messageries instantanées, personne n'a encore gagné la guerre. Mais même Capital en parlait en juillet 2019 : "Whatsapp, ... Telegram... Quelles sont les messageries les plus sécurisées ?". C'est dire si le sujet devient mainstream. Pour ma part, je voudrais juste vous aider à choisir la plus ergonomique (je parlerai très peu ci-dessous de la sécurité : je ne néglige pas le sujet mais d'autres le font tellement mieux que moi ;-)). J'espère que cette page vous sera utile notamment si vous gérez des communautés de façon professionnelle.
Lieu : Dans les studios Cafeine TV, adresse : Plan d'accès

]]>
<![CDATA[The future of Sales]]> https://techtoc.tv/graham-hawkins-the-future-of-sales-webinar https://techtoc.tv/graham-hawkins-the-future-of-sales-webinar hosted by Graham Hawkins, international best-seller author, Sales Tribe Founder



Intervenants : Graham Hawkins (animateur)

Résumé :
:::::: Webinar sur inscription SVP ::::: CONTENU PREMIUM : Chers amis internautes : ceci est un webinaire avec inscription. NO SPAM ! NO PUB ! L'inscription donne accès à TOUS les autres webinars. Votre profil peut rester anonyme - ou visible, dans un réseau social d'un nouveau genre : stimulé PAR les contenus. Il s'agit d'un réseau social RESPONSABLE ! Nous ne vous relancerons pas. En finançant (car SANS PUB NI INTERRUPTION) ces contenus à valeur ajoutée notre but est de construire une communauté professionnelle alternative, qualitative, française - hébergée en France. Si vous appréciez notre démarche et ces contenus experts gratuits, suggérez aussi vos propres sujets, nous les produirons en studio TV avec vous ! (une fois inscrit et authentifié sur le site, l'accès à la vidéo est immédiat)  
Lieu : Dans les studios de Webcastory

]]>
<![CDATA[Comment engager une communauté professionnelle dans les réseaux sociaux ?]]> https://techtoc.tv/comment-engager-une-communaute-professionnelle-dans-les-reseaux-sociaux-retex-AG2R https://techtoc.tv/comment-engager-une-communaute-professionnelle-dans-les-reseaux-sociaux-retex-AG2R Un retour d'expérience par Delphine Delage pour AG2R La Mondiale



Résumé :
:::::: Webinar sur inscription SVP ::::: CONTENU PREMIUM : Chers amis internautes : ceci est un webinaire avec inscription. NO SPAM ! NO PUB ! L'inscription donne accès à TOUS les autres webinars. Votre profil peut rester anonyme - ou visible, dans un réseau social d'un nouveau genre : stimulé PAR les contenus. Il s'agit d'un réseau social RESPONSABLE ! Nous ne vous relancerons pas. En finançant (car SANS PUB NI INTERRUPTION) ces contenus à valeur ajoutée notre but est de construire une communauté professionnelle alternative, qualitative, française - hébergée en France. Si vous appréciez notre démarche et ces contenus experts gratuits, suggérez aussi vos propres sujets, nous les produirons en studio TV avec vous ! (une fois inscrit et authentifié sur le site, l'accès à la vidéo est immédiat)   Ils interviennent dans ce retour d'expérience : Delphine Delage, Directeur du marché des entreprises, Philippe Giraudeau, Directeur du développement régional Paris IDF marché des professionnels, Stéphane LE ROUX, Direction des expertises et de la protection patrimoniale
Lieu : Dans les studios Cafeine TV, adresse : Plan d'accès

]]>
<![CDATA[Les impressions d'un CDO français de retour après 3 ans dans la Silicon Valley !]]> https://techtoc.tv/event/10053/cloud--entreprise-collaborative-et-gouvernance/transformation-numerique-et-nouveaux-modeles-de-croissance/les-impressions-d-un-cdo-francais-de-retour-apres-3-ans-dans-la-silicon-valley https://techtoc.tv/event/10053/cloud--entreprise-collaborative-et-gouvernance/transformation-numerique-et-nouveaux-modeles-de-croissance/les-impressions-d-un-cdo-francais-de-retour-apres-3-ans-dans-la-silicon-valley Rencontre avec David Fayon, Chief Digital Office (Groupe La Poste) - auteur, consultant et conférencier



Intervenants : Frédéric Bascuñana

Résumé :
Rencontre avec David Fayon, Chief Digital Office (Groupe La Poste), auteur, consultant et conférencier - qui a passé 3 ans dans la Silicon Valley et partage les leçons qu'il en retire : exploration de nos différences culturelles, réflexions sur ce que nous pourrions emprunter / importer comme idées, pratiques... Mais surtout prétexte à vous imprégner de la vaste culture numérique d'un observateur des évolutions technologiques et géopolitiques du web. David Fayon et ses ouvrages sur Amazon : https://www.amazon.fr/l/B004MOSJIU (la prochaine fois on invite son co-auteur !) Par : Frédéric Bascuñana Entrepreneur, conférencier, strategist+creative technologist. - D'autres passions et activités à partager : http://bascunana.com/about (je suis un slasheur et un généraliste polyphage) Et en savoir plus sur le concept des contenus et le studio Cafeine TV (vous proposez vos idées, ça nous éclate de les produire, eh oui, tout simplement, c'est de la pure passion) : http://cafeine.tv/about Et http://EFFORST.org, que nous avons évoquée : European Foundation For Sales Transformation
Lieu : Dans les studios Cafeine TV, adresse : Plan d'accès

]]>
<![CDATA[Pour en finir avec l'appréhension du débat. ]]> https://techtoc.tv/debatte-est-toujours-sain https://techtoc.tv/debatte-est-toujours-sain Aussi adversatif qu'il soit, le débat, tant qu'il a lieu ici même entre personnes constructives et non "anonymisées" (cf. le vacarme sur Twitter) : est toujours SAIN :-)



Intervenants : Frédéric Bascuñana

Résumé :
Aussi adversatif soit-il, le débat, tant qu'il a lieu ici même entre personnes constructives et non "anonymisées" (cf. le vacarme sur Twitter) : est toujours SAIN :-) Même en cas de confrontation : tant qu'elle repose sur les idées, vous avez qui plus est, la possibilité d'y répondre : TOUJOURS. Parce qu'un réseau social sert à obtenir, étant conçu pour cela, droit de réponse - c'est toute la beauté de la chose. J'ai enregistré cette vidéo au pied levé étant un peu agacé par le délire victimaire de ceux qui parfois me reprochent d'être provocateur. Or je déteste chercher à "plaire": je préfère "engager". Et je le revendique : de brillantes idées sont produites PAR les frictions de l'intelligence collective. C'est de la science-friction :-) Voilà pourquoi nous avons créé, avec EFFORST, les joutes oratoires en équipes au travers de MERCURY ELOQUENCE : une approche qui favorise la coopération, l'écoute, et un jeu de rôles qui permet de développer tout autant la qualité de ses argumentaires que l'empathie pour ceux des joueurs adverses. Le débat est le signe que nous avons transcendé notre animalité : ne le sabordez pas. Partout où il a lieu, c'est qu'une énergie instinctive est transformée en créativité.
Lieu : Dans les studios de Webcastory

]]>
<![CDATA[Portraits d'insiders de la DSI]]> https://techtoc.tv/portraits-DSI https://techtoc.tv/portraits-DSI Naviguez, posez vos questions : c'est le verbatim interactif.



Intervenants : Pierre Adjutor, Herve BEBIN, Alain Codaccioni, Pierre - Eric Cognard, Patrick Courtot, Michel Devos, Franck Ella, Pierre FAUQUENOT, Bernard Gauthier, Jerome Gay, Thierry HARO, Joel Olivier, Esteve Puga, Guillaume Savariau, Laurence Varloot

Résumé :
C'est tout l'enjeu de l'efficience : une étude Forrester démontre que les budgets marketing vont dépasser sous 4 ans les budgets de la DSI. Cette rencontre entre insiders de la DSI va permettre de partager des visions engageantes, des ambitions susceptibles d'inspirer l'écosystème.  Sur techtoc.tv nous avons vécu dans le passé des échanges des plus stimulants avec des spécialistes de l'IT désireux d'accroître l'influence du métier : aussi avons-nous décidé de traduire cette dynamique en une série de « Portraits de DSI astucieux » : des entretiens que nous avons commencé à produire, approfondis, en one-to-one avec les pros de l'IT ayant des retours d'expérience à partager. Ceux qui ont innové, réussi à embrasser la transformation de leur métier – et de leur entreprise – notamment vers le Cloud, vers la transfrormation numérique, ceux qui ont su rester au cœur des processus etc. : en somme ceux qui ont été de véritables business partners en relation avec les métiers, et ont su créer de la valeur tant par l'innovation que la bonne gestion de leurs ressources.

]]>